S’épanouir

Je n’ai pas la prétention de donner la recette magique à l’épanouissement, elle est bien sûr unique pour chacun de nous. Je peux seulement partager cet espèce de tourbillon de joie que cela créé en moi chaque matin quand je me réveille. Cette clarté que cela créé dans mon esprit. Ce lien si fort qui se forme avec mon intuition.

Pour certains cela passe par le voyage, pour d’autres cela passe par le travail. Pour d’autres encore par un quotidien simplement en accord avec leurs valeurs.

Depuis mon pélerinage vers Compostelle en 2008, je chemine vers cette lumière en moi que je ne voyais plus. En lâchant ce qui ne me correspondait plus, couche après couche, en m’alignant avec ce qui me correspondait j’ai retrouvé ce feu, cette flamme qui me réchauffe et alimente mon énergie de vie. Cet élan d’envie et de vie.

Avec le temps j’ai appris à modérer cette chaleur, à la maintenir douce et constante.

Cela n’empêche pas certaines émotions intenses de ma balader encore,

cela n’empêche pas les moments de flottement ou de doutes.

Mais au fond de mon ventre, il y a ce tapis de fleurs que je me suis cueillies, ces petits gestes que je fais pour les arroser et en prendre soin. Elles sont cet espace où je me sens sereine, confiante, et juste moi. J’ai appris à revenir m’assoir sur ce tapis dès que cela s’agite un peu trop dans ma tête, dès que je m’éloigne de ce qui vibre dans mon coeur et dans mon âme.

Comment ai-je identifié mes fleurs à moi ? En faisant preuve de gratitude pour les moments de joie ou pour ce que j’accomplis. En nourrissant une ou l’autre valeur essentielle pour moi. En faisant un petit pas sur mon chemin de vie. En ouvrant mon coeur à mes proches et en leur disant mon amour. Et même en osant me dire à moi-même que je m’aime, et que je suis précieuse.

C’est quoi vos chemins à vous pour cueillir ces fleurs ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *